Comment faire en sorte que votre enfant se mette à table avec le sourire, même lorsqu’il suit un régime cétogène ? Ce n'est pas toujours chose facile, surtout quand on commence à peine le régime. Les goûts sont différents et votre enfant est souvent amené à manger des plats différents du reste de la famille. Pourtant, il est important que votre enfant mange.

Heureusement, il existe un certain nombre d’astuces que vous pouvez mettre en place pour que manger et vous asseoir à table restent agréables. Ainsi le régime cétogène deviendra de plus en plus plaisant.

1. Préparez ce que votre enfant aime

Au début, j'avais tendance à préparer sans cesse de nouveaux plats pour mon fils, car je partais du principe qu'il avait besoin de beaucoup de variété et que sinon il trouverait la nourriture ennuyeuse. Le résultat est qu'il n'avait souvent pas envie de manger, malgré beaucoup d'efforts pour préparer quelque chose de nouveau. Après des années de cuisine cétogène pour mon fils, c'est devenu clair pour moi : je fais simplement ce qu'il aime. Pour l'instant, il préfère la pizza-céto, la quiche aux épinards ou le pain de viande. Quand il en a marre d’un plat, il me le fait savoir. Alors je trouve de nouvelles idées de plat.

2. Présenter les repas de façon ludique

Une autre astuce que j'utilise souvent consiste à présenter les plats de manière amusante. Par exemple, vous pouvez faire un visage souriant avec des morceaux de fromage et des olives. Vous pouvez également utiliser des assiettes et des bols mignons et des couverts amusants pour donner une touche agréable à l'ensemble.

3. Préparez des plats qui ressemblent à ceux du reste de la famille

Mon fils aime que sa nourriture soit similaire à celle des autres convives. Il est souvent possible de préparer à peu près les mêmes aliments que les autres, mais avec juste un peu plus de mayonnaise, de beurre ou d'huile d'olive. Il existe aussi souvent de bonnes alternatives céto pour les repas courants. Pensez aux pâtes et au riz de Konjac, au pain cétogène et aux frites de navet.

4. Faites en un jeu

Si mon fils refuse de manger pour une raison quelconque, j'en fais généralement un jeu. Par exemple, une bouchée pour Superman et une autre pour Batman, etc. Ou encore, chaque fois qu'il prend une bouchée, un animal en peluche est autorisé sur la table. Ou manger en chantant. Ou qui finit en premier. Vous connaissez votre enfant et savez probablement quel jeu peut rendre les repas plus agréables pour lui.

5. Les goûts évoluent

Je remarque que c’est de plus en plus facile. Au fil du temps, les goûts de mon fils ont changé. Il n'aime plus les goûts sucrés. Il y a de fortes chances pour que les goûts de votre enfant changent également en grandissant. Vous le remarquerez probablement, alors essayez d'adapter les plats à ses nouvelles préférences gustatives.

6. Récompensez

Mon fils adore le fromage. Ainsi, lorsque je calcule ses repas, j'inclus souvent une tranche de fromage. Il en a le droit lorsqu'il a fini tout son repas. Cela fonctionne très bien pour le motiver à manger de manière plus autonome et un peu plus rapidement. Je suis sûr que votre enfant aime beaucoup certains ingrédients et que vous pouvez les utiliser comme récompense...

Dès le moment où nous avons commencé le régime cétogène, nous avons convenu avec notre entourage que la nourriture cétogène n'est pas une punition, mais quelque chose de spécial préparé pour notre fils. Manger différemment des autres enfants ne lui a jamais donné une impression d’injustice ou de tristesse. Il a le droit à quelque chose de spécial parce qu'il en vaut la peine.

Tout cela peut contribuer à rendre l'alimentation cétogène et les repas à table un peu plus agréables. Toutefois, cela varie toujours un peu d'un enfant à l'autre. Déterminez ce qui fonctionne pour votre enfant et ce qui ne fonctionne pas.

Autres